La Musique Classique en France


   Souvent ce qu'on appelle "classique" n'est pas la véritable musique Classique. Pour être fidèle au sens musical stricte du mots "Classique," il faut qu'on parle de la musique entre 1750 et 1825 principalement en Autriche, mieux characterisée par Haydn, Mozart et Bethoveen. Cependant, si on veut inclure toute la musique hors de cette petite catégorie, il faut tricher un peu. De nos jours, c'est très commode de dire "classique" pour toute musique orchestrale (soit Renaissance, soit Baroque, soit vrai Classique, soit Romantique, soit Moderne).

   En parlant des compositeurs français importants, il faut qu'on commence avec le Moyen Age. Pendant cette époque, les compositeurs Pérotin et Léonin étaient les plus célebres. Pérotin a procuré sa place dans l'histoire musicale en inventant le contre-chant mélodique. Tandis que Léonin était connu pour avoir fait progresser le genre de polyphonie. Ces deux nouvelles idées musicales (la polyphonie et le contre-chant) forment les racines pour toute la musique classique.

   La période musicale qui a suivi le Moyen Age était la Renaissance (1400-1600). Cette période est marquée par le développement du motet du contrepoint et le compositeur le mieux connu, Josquin des Près, est un français. Musicien à la cour du Roi Louis XII, Josquin a maitrisé le contrepoint et (grace à la naissance de l'imprimerie) son génie musical était bien dispersé.

   Juste avant la vrai période Classique est venue la période Baroque. Ce style a mérité le nom "Baroque" à cause du fait que cette musique était très irregulière et étrange par comparison à la musique de la Renaissance et du Moyen Age. C'est-à-dire que la musique est devenue beacoup plus complèxe qu'autrefois - maintenant avec plusieurs instruments qui accompagnent les chanteurs. Malgré le fait que le nom de ce style est d'origine française, il n'y a pas de tr ès grand compositeur français de cette époque - la musique Baroque appartenait aux compositeurs allemands. Quand même, on doit mentioner deux compositeurs français de cette époque: Jean-Baptiste Lully et Roland de Lassus.

   Comme pendant la période Baroque, la période Classique n'a pas produit de remarquables compositeurs français. Le style Classsique est marqué par des règles strictes de formes, mais aussi une complexité vaste. Il y avait certains compositeurs connus en France qui travaillaient indépendamment (comme Marais et Delalandes) ou qui travaillaient à la cour (come Méhul), mais personne n'a beaucoup fait avancer le style Classique.

   Avec le Romanticisme (1825-1900), on avait vraiment traversé le désert musical en France. C'est-à-dire qu'à cette époque la musique en France a commencé à fleurir. Les compositeurs français étaient les plus connus du monde pendant cette période. Parmis les grands noms du style romantique français sont Debussy, Berlioz, Bizet, Fauré, Offenbach, Saint-Saëns et Ravel. Le style Romantique est marqué par une manque de règles strictes et l'expression libre des émotions. Cette période vraiment appartenait aux compositeurs français.

La Symphonie Fantastique de Berlioz:

   Quant aux périodes modernes et post-modernes (1900 jusqu'au présent), Il n'y pas de grands compositeurs français non plus, ce qui montre que les Français s'intéressent très peu à ce style étrange et sans forme régulière.

   Si l'on regarde dans les journaux quotidiens à Paris, on voit clairement combien les français s'intéressent à la musique classique. Cela ne doit pas être étonnant quand on remonte dans l'histoire de la musique "classique" en France.